l'estuaire de la charente

Un paysage à part

La Charente traverse les départements de la Charente, de la Vienne et de la Charente-Maritime avant de se jeter dans l’Océan Atlantique, à 381 kms du lieu où elle prend sa source, à Chéronnac (Haute-Vienne). Sur une grande partie de son parcours, la Charente présente une topographie favorable – un débit relativement calme et de larges rives – qui explique que les berges ou les domaines environnants aient pu être très tôt occupés (230 000 ans BP). Au fil des siècles, la Charente fut aménagée pour faciliter le transport d’hommes et de marchandises et des ports furent créés dont ceux d’Angoulême, Cognac, Saintes, Taillebourg, Saint-Savinien, Port-d’Envaux, Rochefort, Tonnay-Charente, Port-des-Barques.

C’est justement entre Port-des-Barques et Fouras que la Charente se jette dans l’océan, formant à cet endroit un estuaire aux eaux troubles qui, lors des marées, couvrent ou découvrent une vase grise qui façonne un paysage singulier aux couleurs douces et sombres…

Un site protégé

Depuis le 22 aout 2013, l’estuaire de la Charente est classé Grand site de France… Une disposition qui, comme le présente Jean-Marie Petit, co-animateur du projet Grand site de l’estuaire de la Charente, “offre un cadre opérationnel pour harmoniser la gestion des différents statuts patrimoniaux et insérer également les protections dans le développement d’un territoire plus large sous la responsabilité des collectivités locales, détentrices des compétences nécessaires” (accès : http://france.icomos.org/resources/library/0/18_v2.pdf).

14 communes sont concernées par ce classement : l’Île d’Aix, Breuil-Magné, Echillais, Cabariot, Fouras-les-Bains, Port-des-Barques, Rochefort, Saint-Hippolyte, Saint-Laurent-de-la-Prée, Saint-Nazaire-sur-Charente, Soubise, Tonnay-Charente, Vergeroux et Yves. Dorénavant, ces communes bénéficient d’une protection de leur patrimoine naturel autant que culturel.

Hormis ce classement, la presque totalité du cours de la Charente et de ses affluents fait partie des sites protégés dans le cadre de Natura 2000 dont l’objectif est la création par l’Europe d’un réseau de sites écologiques.

Accès : https://inventaire.poitou-charentes.fr/operations/vallee-de-la-charente/818-la-vallee-de-la-charente